This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn more

Playlist of Gérard Grisey, Espaces acoustiques 1/2

x
  • Gérard Grisey, Espaces acoustiques 1/2 - Ensemble intercontemporain - CNSMDP

    52:33

    Gérard Grisey
    Espaces acoustiques 1/2
    Prologue, pour alto
    Périodes, pour sept musiciens
    Partiels, pour dix-huit musiciens

    Grégoire Simon, alto
    Ensemble intercontemporain
    Pascal Rophé, direction

    Enregistré en direct le 14.12.2013 à la Cité de la musique (Paris)

    Coproduction Ensemble intercontemporain, Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Cité de la musique, Max prod

  • x
  • Gérard Grisey, Espaces acoustiques 2/2 - Ensemble intercontemporain - CNSMDP

    41:59

    Gérard Grisey
    Espaces acoustiques 2/2
    Modulations, pour trente-trois musiciens
    Transitoires, pour orchestre
    Épilogue, pour quatre cors et orchestre

    Jens McManama, Jean-Christophe Vervoitte, Pierre Turpin, Vincent Léonard, cors
    Ensemble intercontemporain
    Orchestre du Conservatoire de Paris
    Pascal Rophé, direction

    Enregistré en direct le 14.12.2013 à la Cité de la musique (Paris)

    Coproduction Ensemble intercontemporain, Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Cité de la musique, Max prod

  • x
  • Les espaces acoustiques von Gérard Grisey

    3:14

    Gérard Griseys Les Espaces acoustiques erzählt die Geschichte eines Klanges im Raum. Zusammen mit dem ensemble unitedberlin führen wir das Werk mit der allumfassenden Besetzung unter der Leitung von Vladimir Jurowski am 19. Mai im Konzerthaus Berlin auf.

    Besetzung
    Vladimir Jurowski – Dirigent
    Jean-Claude Velin – Viola
    ensemble unitedberlin
    Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin

    Weitere Informationen und Tickets:

  • Gérard Grisey Les espaces acoustiques - Partiels Transcription - Akihiko Matsumoto

    16:01

    Transcription Session Live Series by Akihiko Matsumoto (2019 - )


    Music by Akihiko Matsumoto -
    instagram -
    twitter -

    Concept : Akihiko Matsumoto
    Operation : Akihiko Matsumoto
    Programming : Akihiko Matsumoto
    Sound Material : [Gérard Grisey] Les espaces acoustiques - Partiels
    Generative Software : Cycling '74 Max8
    Binaural Decorder : IRCAM Spat
    Audio I/O : RME Fireface UCX
    MIDI Controller : Novation LAUNCH PAD XL
    Camera : Sony a7RII(Zeiss Sonnar 55mm f1.8)

    Original Max for Live Plugins


    Preludes for Piano Transcription [Full] ... Akihiko Matsumoto (2018)

    Apple Music

    Spotify

  • x
  • Matthias Bauer über die Funktion des Kontrabasses in Les Espaces acoustiques von Grisey

    1:06

  • Accords perdus: No. 1. Mouvement

    3:15

    Provided to YouTube by NAXOS of America

    Accords perdus: No. 1. Mouvement · Andrew Joy

    10 Jahre Edition Zeitklang

    ℗ 2014 Edition Zeitklang

    Released on: 2014-08-01

    Artist: Andrew Joy
    Artist: Christine Chapman
    Composer: Gerard Grisey

    Auto-generated by YouTube.

  • x
  • Gerard Grisey - Partiels

    9:02

    Part 2 of Partiels by Gerard Grisey, from his Espaces acoustiques, performed by Ensemble Dal Niente on June 5, 2010 at the Merit School of Music in Chicago.

  • Gérard Grisey Stèles - ATMUSICA

    6:14

    Captation en concert le 29 septembre 2018
    Concert de l'ensemble Atmusica.

    Stèles de Gérard Grisey pour 2 grosses caisses
    Interprètes:
    Jean-Baptiste Couturier
    Renaud Détruit

  • dissonArt ensemble - Gérard Grisey - Périodes

    7:42

    conducted by Beat Furrer

    flute/alto flute: Jannis Anissegos
    clarinet/bass clarinet: Alexandros Stavridids
    trombone: Filimonas Stefanidis
    violin: Thodoris Patsalidis
    viola: Dimitris Polyzoidis
    cello: Vassilis Saitis
    contrabass: Yiannis Chatzis

    Athens & Epidaurus Festival 30.06.2007

  • x
  • Prologue

    18:00

    Provided to YouTube by NAXOS of America

    Prologue · Garth Knox

    Spectral Viola

    ℗ 2014 Edition Zeitklang

    Released on: 2014-08-01

    Artist: Garth Knox
    Composer: Gérard Grisey

    Auto-generated by YouTube.

  • LEnsemble intercontemporain se présente

    41

    Vidéo de présentation de l'Ensemble intercontemporain

    Extrait musical : Messagesquisse de Pierre Boulez (Archives Ensemble intercontemporain)

  • Licone paradoxale

    24:42

    Provided to YouTube by NAXOS of America

    L'icone paradoxale · Catherine Dubosc

    Rameau / Mozart / Berlioz / Grisey: Paris Compositions

    ℗ 2007 SWR Classic

    Released on: 2007-01-01

    Artist: Catherine Dubosc
    Artist: Lani Poulson
    Orchestra: SWR Sinfonieorchester des Südwestrundfunks
    Conductor: Sylvain Cambreling
    Composer: Gérard Grisey

    Auto-generated by YouTube.

  • Grisey - Les chants de lamour

    37:10

    Nonsense Ensamble Vocal de Solistas

    Invitados:
    Soledad Molina, soprano; Verónica Nostro, contralto; Federico Neimark, tenor; Elías Ongay, tenor;Miguel Angel Pérez, barítono

    Electrónica: Demian Rudel Rey
    Dirección: Santiago Santero

    Usina del Arte, noviembre de 2013
    Ciclo de Conciertos de Música Contemporánea del Teatro General San Martín. Buenos Aires

  • dissonArt ensemble - Gérard Grisey - Périodes

    8:18

    conducted by Beat Furrer

    flute/alto flute: Jannis Anissegos
    clarinet/bass clarinet: Alexandros Stavridids
    trombone: Filimonas Stefanidis
    violin: Thodoris Patsalidis
    viola: Dimitris Polyzoidis
    cello: Vassilis Saitis
    contrabass: Yiannis Chatzis

    Athens & Epidaurus Festival 30.06.2007

  • Gerard Grisey - Partiels

    4:35

    Part 3 of Partiels by Gerard Grisey, from his Espaces acoustiques, performed by Ensemble Dal Niente on June 5, 2010 at the Merit School of Music in Chicago.

  • Gérard Grisey: Les Chants de lAmour

    35:16

    Gérard Grisey (1946-1998): Les Chants de l'Amour, per coro e modulatori (1982/1984).

    I.
    II.
    III.
    IV.
    V.

    Schola Heidelberg diretti da Walter Nußbaum.

    ***

    The music published in our channel is exclusively dedicated to divulgation purposes and not commercial. This within a program shared to study classic educational music of the 1900's (mostly Italian) which involves thousands of people around the world. If someone, for any reason, would deem that a video appearing in this channel violates the copyright, please inform us immediately before you submit a claim to Youtube, and it will be our care to remove immediately the video accordingly.

    Your collaboration will be appreciated.

  • Les chants de lamour: V. —

    4:18

    Provided to YouTube by NAXOS of America

    Les chants de l'amour: V. — · Schola Heidelberg

    Gérard Grisey: Le temps et l'écume & Les chants de l'amour

    ℗ 2008 Kairos

    Released on: 2008-07-01

    Choir: Schola Heidelberg
    Conductor: Walter Nußbaum
    Composer: Gérard Grisey

    Auto-generated by YouTube.

  • Le Noir de létoile, avec Gérard Grisey et Jean-Pierre Luminet

    4:55

    Le compositeur Gérard Grisey et l'astrophysicien Jean-Pierre Luminet parlent de leur oeuvre Le Noir de l'Etoile. Interview par Véronique Ataly au Radiotélescope de Nançay. Extrait du magazine Cassiopée n°9 Sommes-nous seuls dans l'univers ? (1996).
    Réal. D. Thiel

  • 4 Chants pour franchir le seuil: III. Interlude: La mort de la voix

    4:39

    Provided to YouTube by NAXOS of America

    4 Chants pour franchir le seuil: III. Interlude: La mort de la voix · Catherine Dubosc

    Gérard Grisey: 4 Chants pour franchir le seuil

    ℗ 2001 Kairos

    Released on: 2001-01-01

    Artist: Catherine Dubosc
    Conductor: Sylvain Cambreling
    Ensemble: Klangforum Wien
    Composer: Gérard Grisey

    Auto-generated by YouTube.

  • Grisey - Partiels -- performed by Sound Icon and led by Jeffrey Means

    17:46

    Gerard Grisey's Partiels

    performed as part of a presentation of the first half of Les espaces acoustiques.

  • x
  • Gérard Grisey: Anubis, per Clarinetto contrabbasso

    8:21

    Gérard Grisey (1946-1998): Anubis, per Clarinetto contrabbasso (1983)
    Tratto da: Anubis-Nout, deux pièces pour clarinette contrebasse à la mémoire de mon ami Claude Wiener, assassiné en mars 1983.

    Madison Greenstone, contrabass clarinet

    Recording of a live performance on September 8, 2017 at the Royaumont Académie Voix Nouvelles

    Cover image: Robert Motherwell - orange open (1968).

    ***

    The music published in our channel is exclusively dedicated to divulgation purposes and not commercial. This within a program shared to study classic educational music of the 1900's (mostly Italian) which involves thousands of people around the world. If someone, for any reason, would deem that a video appearing in this channel violates the copyright, please inform us immediately before you submit a claim to Youtube, and it will be our care to remove immediately the video accordingly. Your collaboration will be appreciated.

  • George Aperghis ~ Avis de tempête

    57:32

    Avis de tempête
    George Aperghis
    (2004)

    *Ictus ensemble*

    ..Glorious..

  • Empyrean Ensemble: Spectral Music

    1:22:23

    Grisey: Anubis-Nous
    Michael Hernandez, solo bass saxophone

    Debussy: Cloches à travers les feuilles
    Michael Seth Orland, solo piano

    Murail: Feuilles à travers les cloches
    Joanna Martin, flute | Hrabba Atladottir, violin | Michael Graham, cello
    Michael Seth Orland, piano

    Grisey: Stele for Two Bass Drums
    Chris Froh

    Vivier: Paramaribo
    Joanna Martin, flute | Hrabba Atladottir, violin | Michael Graham, cello
    Michael Seth Orland, piano

    Bolaños: Tessellations
    Joanna Martin, flute | Hrabba Atladottir, violin | Michael Graham, cello
    Michael Seth Orland, piano

    Spectral music—by composers that include Tristan Murial, Peter Eötvös, and others—heavily involves computer-aided manipulation and mathematical generation of music. Spectralism developed in the 1970s, in large part because of the Institute for Research and Coordination of Acoustic Music (IRCAM) in Paris, the Ensemble L’Itinéraire.

  • 4 Chants pour franchir le seuil: I. Prelude: La mort de lange

    12:40

    Provided to YouTube by NAXOS of America

    4 Chants pour franchir le seuil: I. Prelude: La mort de l'ange · Catherine Dubosc

    Gérard Grisey: 4 Chants pour franchir le seuil

    ℗ 2001 Kairos

    Released on: 2001-01-01

    Artist: Catherine Dubosc
    Conductor: Sylvain Cambreling
    Ensemble: Klangforum Wien
    Composer: Gérard Grisey

    Auto-generated by YouTube.

  • Percussions de Strasbourg - CoVideo20 - John CAGE - Living Room Music - 2 - Story

    2:54

    Les Percussions de Strasbourg
    John CAGE
    Living Room Music -2 - Story

    Hsin-Hsuan Wu
    Flora Duverger
    Enrico Pedicone
    Rémi Schwartz
    Alexandre Esperet
    Théo His-Mahier
    Thibaut Weber
    Minh-Tâm Nguyen

  • Stele

    6:41

    Provided to YouTube by NAXOS of America

    Stele · ensemble S

    Gérard Grisey: Solo pour deux, Anubis-nout, Stèle, Charme & Tempus ex machina

    ℗ 2005 Kairos

    Released on: 2005-08-01

    Ensemble: ensemble S
    Composer: Gérard Grisey

    Auto-generated by YouTube.

  • Sébastien Béranger : Elargir l’espace acoustique

    5:44

    Collection : Quarante composants
    Dans le cadre des 40 ans du Cdmc

    Entretien : Arnaud Merlin
    Réalisation : Jean-Baptiste Garcia
    Musique du générique : Bernard Parmegiani
    Lieu : Cdmc
    Coproduction :
    Cdmc : Laure Marcel-Berlioz, Laëtitia Picand
    Ina GRM : Daniel Teruggi

    Avec la participation de la Fondation Prince Pierre de Monaco, du ministère de la Culture et de la Communication et de la Sacem

  • Gérard Grisey - Anubis-Nout for contrabass clarinet w/ score

    12:39

    Anubis-Nout - for contrabass clarinet
    Written by Gérard Grisey in 1983

    Performed by Ernesto Molinari

    © Copyright 1984 by Sté An. des Editions RICORDI/Paris

    00:00 - I. Anubis
    07:47 - II. Nout

    According to ancient Egyptian mythology, Anubis, the jackal-headed god, protected the dead, weighing their souls and deciding their fates in a ritual known as psychostasio. Meanwhile, the goddess Nut swallowed the sun every evening and gave birth to it every morning, and drawings depict her arching above the horizon, with her hands touching the west and her feet touching the east. Inspired by these two mythological figures, Grisey’s Anubis-Nout is a diptych, with each musical “panel” representing one of these gods. Grisey portrays Anubis’s kingdom of the dead through a reversal of the laws of harmonics. Instead of extending upwards in every-smaller intervals from a fundamental pitch, here the process is reversed and the “fundamental” is in the upper range and its derived sounds extend downward in decreasing intervals. Nout complements Anubis. Just as Nut is the day to Anubis’s night, the harmonic spectrum now resumes its normal laws, and extends upwards, skyward. The allusion to the Egyptian cult of the dead is both symbolic and referential: Grisey’s friend and fellow-composer, Claude Vivier was murdered in 1983, the composition date of Anubis-Nout.

    This video is for educational purposes only. I do not own the rights to the music or the performance.

    If you want to perform or purchase this score, please contact Ricordi.

  • 5 seconds 74 tunes / from Contemporary Music

    6:11

    01 pli selon pli: Pierre Boulez
    02 in a landscape: john cage
    03 La Turangalîla-Symphonie: Olivier Messiaen
    04 Tehillim: Steve Reich
    05 Verklärte Nacht: Arnold Schönberg
    06 Folios: Toru Takemitsu
    07 Nocturnes: Claude Debussy
    08 Ionisation: Edgard Varèse
    09 Concerto for Orchestra: Bartók Béla
    10 Luzifers Zorn: Karlheinz Stockhausen
    11 Pavane pour une infante défunte: Maurice Ravel
    12 Piano Concerto: Arnold Schönberg
    13 Music for a Large Ensemble: Steve Reich
    14 Messagesquisse: Pierre Boulez
    15 Synaphai: Iannis Xenakis
    16 The rite of spring: И́горь Страви́нский
    17 Sinfonia: Luciano Berio
    18 Passacaglia: Anton Webern
    19 Sinfonie Nr. 9: Gustav Mahler
    20 Cantus in Memory of Benjamin Britten: Arvo Pärt
    21 War Requiem: Benjamin Britten
    22 Requiem: Ligeti György
    23 Helikopter-Streichquartett: Karlheinz Stockhausen
    24 Requiem for a young poet: Bernd Alois Zimmermann
    25 Coptic Light: Morton Feldman
    26 La Mer: Claude Debussy
    27 Lulu: Alban Berg
    28 Requiem pour orchestre à cordes: 武満徹
    29 Seven Words: Sofia Gubaidulina
    30 Violin Concerto: Heinz Holliger
    31 EVRYALI: Ιάννης Ξενάκης
    32 Central Park in the Dark: Charles Ives
    33 Les espaces acoustiques: Gérard Grisey
    34 Orphika: 高橋悠治
    35 Io : Kaija Saariaho
    36 Geburts-Arien: Karlheinz Stockhausen
    37 4'33: John Cage
    38 As Slow as Possible: John Cage
    39 Pied Piper: Karlheinz Stockhausen
    40 Verblendungen: Kaija Saariaho
    41 Oboe Quartet: 尹伊桑
    42 Répons: Pierre Boulez
    43 The Unanswered Question: Charles Ives
    44 Rosace II: 高橋悠治
    45 Scardanelli-Zyklus: Heinz Holliger
    46 Vingt Regards sur L'Enfant Jésus: Olivier Messiaen
    47 秋庭歌一具 : 武満徹
    48 Suite: Arnold Schönberg
    49 Concerto: Anton Webern
    50 The Great Learning: Cornelius Cardew
    51 Music for King Ubu's dinner: Bernd Alois Zimmermann
    52 Dienstags-Abschied: Karlheinz Stockhausen
    53 Poème Symphonique: Ligeti György
    54 Macchina Tipografica: Luigi Russolo
    55 Metastasis: Iannis Xenakis
    56 Fantasia Contrappuntistica: Ferruccio Busoni
    57 Variationen für Klavier: Anton Webern
    58 Requiem: Bruno Maderna
    59 Polymorphia: Krzysztof Penderecki
    60 大樹緊那羅王と天冠菩薩の対話 : 高橋悠治
    61 ...explosante-fixe...: Pierre Boulez
    62 The Cave: Steve Reich
    63 Nomos: Josef Matthias Hauer
    64 Prélude à L'après-midi d'un faune: Claude Debussy
    65 Lichter-Wasser: Karlheinz Stockhausen
    66 Hommage à Paul Klee: Sandor Veress
    67 Poème électronique: Edgard Varèse
    68 Daphnis et Chloé: Maurice Ravel
    69 Textures: 武満徹
    70 A Survivor from Warsaw: Arnold Schönberg
    71 Piano Phase: Steve Reich
    72 Quatuor pour la Fin du Temps: Olivier Messiaen
    73 Vexations: Erik Satie
    74 Le marteau sans maître: Pierre Boulez

  • Les Percussions de Strasbourg - Gérard GRISEY -Le Noir de lEtoile

    1:5:00

    Le Noir de l'Etoile est dédié à mon fils Raphaël affectueusement et aux Percussions de Strasbourg

    Lorsqu'en 1985, je rencontrai à Berkeley l'astronome et cosmologiste Jo Silk, il me fit découvrir les sons des pulsars. Je fus séduit par ceux du pulsar de Véla et immédiatement, je me demandai à la manière de Picasso ramassant une vieille selle de bicyclette : « Que pourrais-je bien en faire ? ».

    La réponse vint lentement : les intégrer dans une oeuvre musicale sans les manipuler, les laisser exister simplement comme des points de repère au sein d'une musique qui en serait en quelque sorte l'écrin ou la scène, enfin utiliser leurs fréquences comme tempi et développer les idées de rotation, de périodicité, de ralentissement, d'accélération et de « glitches » que l'étude des pulsars suggère aux astronomes. La percussion s'imposait parce que comme les pulsars, elle est primordiale et implacable, et comme eux cerne et mesure le temps, non sans austérité. Enfin, je décidai de réduire l'instrumentarium aux peaux et métaux à l'exclusion des claviers.

    Le Noir de l'Etoile était né ou presque... Il restait à imaginer un complément lumineux de la partition, à élaborer une scénographie, à convaincre la communauté des astronomes de Nançay de transmettre un pulsar dans une salle de concert, enfin à réunir une équipe qui fût autant que moi passionnée par le projet.

    Lorsque la musique parvient à conjurer le temps, elle se trouve investie d'un véritable pouvoir chamanique, celui de nous relier aux forces qui nous entourent. Dans les civilisations passées, les rites lunaires ou solaires avaient une fonction de conjuration. Grâce à eux, les saisons pouvaient revenir et le soleil se lever chaque jour. Qu'en est-il de nos pulsars ? Pourquoi les faire venir ici, aujourd'hui à l'heure où leurs passages dans le ciel boréal les rend accessibles ?

    Bien sûr, nous savons ou croyons savoir qu'avec ou sans nous, 0359-54 et le pulsar de Véla continueront leurs rondes interminables et, indifférents, balayeront les espaces intersidéraux de leurs faisceaux d'ondes électromagnétiques. Mais n'est-ce pas en les piégeant dans un radiotélescope, puis en les intégrant dans un événement culturel et sophistiqué - le concert - qu'ils nous renvoient alors plus que leurs propres chants ?

    En effet, le moment du passage d'un pulsar dans le ciel nous astreint à une date précise et en rivant le concert sur cette horloge lointaine, il devient un événement in situ, plus exactement in tempore donc relié aux rythmes cosmiques. Ainsi, les pulsars détermineront non seulement les différents tempi ou pulsations du Noir de l'Etoile, mais également la date et l'heure précise de son exécution.

    Musique avec pulsar obligé !

    Que l'on n'en déduise pas cependant que je suis un adepte de la musique des Sphères ! Il n'est d'autre Musique des Sphères que la Musique Intérieure.

    Celle-là seule pulse encore plus violemment que nos pulsars et oblige de temps à autre un compositeur à rester à l'écoute.

    Et je soulignerai en outre :

    L'aspect inouï et irremplaçable de l'arrivée en direct dans le lieu du concert de ces impassibles horloges cosmiques qui ont franchi plusieurs années lumières...

    Leur confrontation inattendue à une musique qui non seulement prépare leur « entrée » sur une scène musicale et théâtrale mais dont toute l'organisation temporelle provient de leur vitesse de rotation...

    Leur intégration à une musique spatialisée par la position des six percussionnistes et des haut-parleurs autour des spectateurs...

    La mise en scène et la mise en lumière de ces étoiles éteintes au moyen de projections et d'éclairages appropriés...

    Le caractère à la fois musical, visuel, théâtral mais aussi festif et didactique d'un événement émouvant et exceptionnel.

    Gérard Grisey

  • Les chants de lamour: I. —

    8:20

    Provided to YouTube by NAXOS of America

    Les chants de l'amour: I. — · Schola Heidelberg

    Gérard Grisey: Le temps et l'écume & Les chants de l'amour

    ℗ 2008 Kairos

    Released on: 2008-07-01

    Choir: Schola Heidelberg
    Conductor: Walter Nußbaum
    Composer: Gérard Grisey

    Auto-generated by YouTube.

  • Du geste à la musique

    17:53

    Du geste à la musique est un reportage vidéo réalisé durant les répétitions et la représentation du concert du 11 février 2012 à la Cité de la musique.

    Mauricio KAGEL Pas de cinq Scène à déambuler
    Editeur : Universal édition
    Interprétation : Frédérique Cambreling, Jérôme Comte,
    Éric-Maria Couturier, Samuel Favre, Frédéric Stochl

    Thierry DE MEY Musique de tables pour trois exécutants
    Interprétation : Frédérique Cambreling, Jérôme Comte, Samuel Favre
    Amplification : Nicolas Berteloot
    Editeur : PM Europe Publications.

    Vinko GLOBOKAR ?Corporel pour un percussioniste sur son corps
    Interprétation : Éric-Maria Couturier
    Editeur : Peters

    Luciano BERIO Sequenza XIV pour violoncelle
    Interprétation : Éric-Maria Couturier
    Editeur : Universal édition

    Jean-Pierre DROUET : Le jardin d'en face pour harpe et percussion
    Interprétation : Frédérique Cambreling, harpe / Samuel Favre, percussion
    Inedit

    Réalisation vidéo et montage : Anne Delrieu
    Opérateurs image : Fabien Leca, Céline Metzger
    Interviews et production déléguée : Benjamin Bibas / Radiofonies Europe
    Conseil Musical : Clément Lebrun
    Coordination éditoriale : Véronique Brindeau, Luc Hossepied
    Production exécutive : Ensemble intercontemporain

    Remerciements à Laurent Bayle, Directeur général de la Cité de la musique et à ses équipes, à Christian de Portzamparc, architecte.


    Remerciements spéciaux à Frédérique Cambreling, Éric-Maria Couturier et Samuel Favre

    Concert enregistré à la Cité de la musique le 11 février 2012

    Coproduction :Ensemble intercontemporain, Cité de la musique

    Documentaire

  • 4 Chants pour franchir le seuil: IV. Faux Interlude: La mort de lhumanite

    12:51

    Provided to YouTube by NAXOS of America

    4 Chants pour franchir le seuil: IV. Faux Interlude: La mort de l'humanite · Catherine Dubosc

    Gérard Grisey: 4 Chants pour franchir le seuil

    ℗ 2001 Kairos

    Released on: 2001-01-01

    Artist: Catherine Dubosc
    Conductor: Sylvain Cambreling
    Ensemble: Klangforum Wien
    Composer: Gérard Grisey

    Auto-generated by YouTube.

  • Karlheinz Stockhausen - HYMNEN Region 3 + 4

    56:14

    PLEASE SUPPORT THE ARTIST. You can order this music on Thank you!

    3. Region: Die Fortführung der Hymne der Russischen Föderation, The Star-Spangled Banner und die Marcha Real.
    4. Region: der Schweizerpsalm und Pluramon.

    Hymnen (Elektronische und konkrete Musik) für 4-Spur Magnet., 4x 2 Lautsprecher, Mischpult und Klangregie (ca. 114 Min.)

    Hymnen ist eine Komposition von Karlheinz Stockhausen, die von 1966 bis 1967 realisiert und 1969 nochmals modifiziert wurde. In Stockhausens Werkverzeichnis trägt sie die Nummer 22. Das Werk ist von einem weltmusikalischen Charakter geprägt, indem ca. 40 Nationalhymnen als Klangobjekte Verwendung finden, die als Grundlage für elektronische Modulation und Transformation dienen und somit zu einer Einheit verknüpft werden.

    Die quadrophonische, elektronische und konkrete Musik entstand im Studio für elektronische Musik des WDR in Köln und wurde am 30. November 1967 als Version mit Solisten in der Apostelschule in Köln-Lindenthal uraufgeführt.
    Stockhausen gliederte das Werk in verschiedene Regionen, die verschiedene Nationalhymnen als Schwerpunkt aufweisen. (siehe oben)

    Werkeinführung
    „Nationalhymnen sind die bekannteste Musik, die man sich vorstellen kann. Jeder kennt die Hymne seines Landes und vielleicht noch einige andere, wenigstens deren Anfänge. Integriert man bekannte Musik in eine Komposition unbekannter neuer Musik, so kann man besonders gut hören, wie sie integriert wurde: untransformiert, mehr oder weniger transformiert, transponiert, moduliert usw. Je selbstverständlicher das Was, umso aufmerksamer wird man für das Wie. (K. Stockhausen, CD-Booklet zu Hymnen, S. 26)
    Stockhausen verwendete die Nationalhymnen, welche ihm „das Populärste, was es überhaupt gibt waren, als das Was seiner Komposition. Indem er dieses allgemein-kulturelle Wissen in neuer Konstellation stellte und durch Hinzunahme weiterer gefundener Objekte wie Sprachfetzen und Radioereignisse neue Klangverbindungen schuf, eröffnete er die Möglichkeit die „alten Hymnen neu zu hören. Dabei kann das Werk nicht einfach als collageartige Zusammenstellung verschiedener Nationalhymnen gesehen werden. Vielmehr werden die Klangobjekte durch elektronische Modulationen von Rhythmus, Harmonie und Dynamik so miteinander verbunden, dass sich die Grade der Erkennbarkeit vom Rohmaterial bis hin zur Unkenntlichkeit bewegen.
    Hymnen greift einen neuen Gedanken der Weltmusik auf: Mit dem in vier Regionen gegliedertem zweistündigen Werk verfolgte Stockhausen den Wunsch, eine Musik zu schreiben, die die Menschen aller Ethnien und Nationen einbezieht. In diesem Sinne ist Hymnen auch utopisch als eine Zukunftsvision vom Zusammenleben der Menschen aller Nationen zu verstehen. Diese Sichtweise verfolgte Stockhausen bereits in der 1966 entstandenen Komposition Telemusik und führte sie mit Hymnen noch weiter aus.
    „Die Komposition von so vielen Nationalhymnen zu einer gemeinsamen musikalischen Zeit- und Raumpolyphonie könnte die Einheit der Völker und Nationen in einer harmonischen Menschenfamilie als musikalische Vision erlebbar machen. (K. Stockhausen, CD Booklet zu Hymnen, S. 28)
    Hiermit greift der Komponist den später von ihm weiter vertieften Gedanken eines Weltparlamentes auf, den er in der Oper Mittwoch aus dem Zyklus Licht weiter konkretisiert.

    Exzerpiert aus

    Video created with Sonic Visualizer, Vokoscreen, Kdenlive and Audacity on an OpenSUSE 12.3 Linux System.

  • Les Percussions de Strasbourg - Gérard GRISEY - Tempus Ex Machina

    19:23

    Création : 04 décembre 1983 à Bruxelles
    Effectif : 6 percussionnistes
    Durée de l’œuvre : 22′
    Editeur : Ricordi/Salabert

    Tempus Ex Machina est essentiellement une étude sur le temps. Les hauteurs des peaux, des bois et des métaux, schématisées à l’extrême et vite repérées par l’oreille, autorisent une concentration aiguë sur la structure temporelle. C’est une épure d’où la couleur est réduite au strict nécessaire : seule émerge la forme, et la moindre erreur est fatale. Le matériau est quasiment sublimé en un pur devenir sonore. Ainsi, les rythmes de la séquence initiale ne sont pas à prendre comme cellule, mais plutôt comme véhicule du temps : périodicité, accélération et décélération ne sont que trois pôles entre lesquels le discours scille, se frayant un chemin entre le semblable et le différent, vers l’intérieur même du son… Après de nombreux méandres, nous sommes parvenus au but du voyage : l’autre côté du miroir.

    Gérard Grisey

  • Nout - Gerard Grisey

    4:36

    Gerard Grisey's Nout. From the Mobtown Modern Low Art Program, recorded October 7th, 2009 at the Metro Gallery in Baltimore, MD. Brian Sacawa on saxophone. I felt it was perfect for the classic animated short L'Homme aux Bras Ballants by Laurent Gorgiard.

  • Le Cursus à lIrcam #2 : Limprovisation

    8:35

    Suite de la série sur le Cursus de l'Ircam avec l'épisode 2 sur l'improvisation.

    Concert du Cursus
    mardi 20 juin, 19h et 21h
    Le CENTQUATRE-PARIS

    Plus d'infos et de contenus :

  • Hugo Wolf/ Gérard Grisey Lieder. Nouvel Ensemble Contemporain, Jeannine Hirzel, Pierre-Alain Monot

    10:13

    Hugo Wolf/Gérard Grisey 4 Lieder für Stimme und Ensemble
    Nouvel Ensemble Contemporain, Jeannine Hirzel, Stimme, Pierre-Alain Monot, Leitung

  • VortexTemporum

    3:19

    i didn't thought of this masterpiece in first place but, when it came to my mind, it perfectly connected with the images (or I hope so).
    Enjoy and please comment.
    Music: Gérard Grisey's great Vortex Temporum.

  • Gerard Grisey/Рассказывает Олег Пайбердин

    6:03

    Проект СМ-21: СONTRA PUNCTUM. Актуальные российские авторы рассказывают о зарубежных мэтрах contemporary music. Приволжский филиал Государственного центра современного искусства, Нижний Новгород

  • Luigi Nono - No hay caminos, hay que caminar...Andrei Tarkovskij - 1

    15:01

    For Orchestra in seven groups (1987)

  • Gérard Grisey, Quatre chants pour franchir le seuil - Barbara Hanigan - Ensemble intercontemporain

    6:03

    Répétition de Quatre chants pour franchir le seuil de Gérard Grisey
    Barbara Hannigan, soprano
    Ensemble intercontemporain
    Susanna Mälkki, direction
    Centre Pompidou 06.06.2008

    Captation de concert

  • Pierre Boulez et Alain Connes

    1:3:14

    La créativité en musique et en mathématiques.
    Rencontre entre deux figures majeures de la création musicale et de la recherche mathématique contemporaine, Pierre Boulez et Alain Connes.
    Quelle est la place de l'intuition dans le raisonnement mathématique et dans l'activité artistique ? Y a-t-il une dimension esthétique dans l'activité mathématique ? La notion d'élégance d'une démonstration mathématique ou d'une construction théorique en musique joue-t-elle un rôle dans la créativité ?

    Ce dialogue autour de l'invention dans les deux disciplines est animé par Gérard Assayag, directeur du laboratoire CNRS/Ircam Sciences et technologies de la musique et du son. Introduction : Frank Madlener, directeur de l'Ircam.

    Dans le cadre de la troisième conférence internationale « Mathematics and Computation in Music » (MCM 2011), Agora 2011.

    Date et lieu : mercredi 15 juin 2011 à 18h30, Ircam, Espace de projection
    Durée : 1:03:13
    Captation et postproduction Année Zéro. Production Ircam. © Ircam, 2011

  • Gérard Grisey | Quatre chants pour franchir le seuil

    45:51

    Gérard Grisey, Quatre chants pour franchir le seuil, pour soprano et ensemble

    Maison de la musique de Nanterre, 21 mars 2014

    TM+
    Soprano Raphaële Kennedy
    Laurent Cuniot Direction


    Réalisation et montage Marion Brunet

    + d'infos sur le concert Du Lied aux Chants :

  • Claude Vivier: Prologue pour un Marco Polo

    24:25

    Claude Vivier (1948-1983): Prologue pour un Marco Polo (1981).

    Pauline Vaillancourt, soprano
    Marie Laferriére, mezzosoprano
    David Doane, tenore
    Michel Ducharme, baritono
    Yves Saint-Amant, basso
    Jacques Lavallée, narratore

    Ensemble strumental de Radio-Canada à Montréal diretto da Lorraine Vaillancourt.


    ***

    The music published in our channel is exclusively dedicated to divulgation purposes and not commercial. This within a program shared to study classic educational music of the 1900's (mostly Italian) which involves thousands of people around the world. If someone, for any reason, would deem that a video appearing in this channel violates the copyright, please inform us immediately before you submit a claim to Youtube, and it will be our care to remove immediately the video accordingly.

    Your collaboration will be appreciated.

  • Gérard Zinsstag - Bing - ensemble proton bern

    16:13

    Gérard Zinsstag (*1941)
    Bing (2009)
    pour mezzo-soprano et ensemble sur un texte éponyme de Samuel Beckett

    5. Dezember 2016 - Dampfzentrale Bern


    ensemble proton bern

    Dirigent - Matthias Kuhn
    Mezzosopran - Eva Nievergelt
    Lupophon - Martin Bliggenstorfer
    Perkussion - Julien Mégroz
    E-Gitarre - Virginia Arencio
    Violine - Maximilian Haft
    Violine - Daniela Müller
    Viola - Laurent Camatte
    Violoncello - Jan-Filip Ťupa
    Kontrabass - Caleb Salgado

  • Tristan Murail ~ Lesprit des dunes

    15:55

    L'esprit des dunes
    Tristan Murail
    (1993-1994)
    ....For ensemble and electronics....

    *Ensemble intercontemporain*

  • Hugues Dufourt ricorda Gérard Grisey

    24:16

    Il celebre compositore francese Hugues Dufourt ricorda l'amico e collega Gérard Grisey in occasione di un convegno organizzato per Milano Settembre Musica del 2009.

  • ¿Qué es la música espectral o espectralismo?

    6:51

    La música espectral, incluida dentro del ámbito de la llamada comúnmente música contemporánea, utiliza como material compositivo el espectro sonoro y las propiedades acústicas del sonido. Hablaremos de ella y analizaremos fragmentos de Partiels de Gerard Grisey y Désintégrations de Tristan Murail.

    Os dejo los enlaces con la música que aparece en el vídeo:
    Partiels G. Grisey: Asko Ensemble.
    Le Lac T. Murail: Chimera Ensemble, John Stringer dir.
    Désintégrations T. Murail:

  • Le Noir de lEtoile par Jean-Pierre Luminet

    4:50

    Extrait du documentaire Les musiciens célestes, Université de Provence (2009)

Menu